Pull de Noël NBA

Pull noël NBA des chicago bulls

Comme les années précédentes, la NBA fête les fêtes avec un nouveau pull de Noël. Et si les manches ne sont pas votre truc, il y a aussi le maillot City Edition.

Les pulls NBA moches de Noël

La gamme  de pulls de Noël NBA est de retour. Une collection festive, colorée et joyeuse qui termine l’année avec joie et humour. Chaque année, la NBA propose une ligne colorée de pulls de Noël pour les fêtes. Cette année, la collection comprend des flocons de neige dans certaines des couleurs emblématiques de la franchise, permettant aux fans de porter les couleurs de leur équipe préférée cette saison des fêtes. La collection « NBA Christmas Snowflake Sweatshirts » des fans de la NBA est disponible dans une variété de tailles. Les pulls sont aux couleurs de six équipes : les Chicago Bulls, les Boston Celtics, les Golden State Warriors, les Dallas Mavericks, les Brooklyn Nets et les Los Angeles Lakers, tous champions NBA 2019-20. Rendez-vous sur le NBA e-Store pour acheter votre collection préférée de chandails de Noël.

Pour célébrer la Journée internationale du chandail de Noël le 17 décembre, le chandail « NBA’s Holiday Fairisle » est de retour. Cette année, le NBA Store propose neuf nouveaux modèles parmi lesquels choisir : Chicago Bulls, Los Angeles Lakers, Boston Celtics, Miami Heat, Milwaukee Bucks, Golden State Warriors, Dallas Mavericks, Toronto Raptors et New Jersey Nets. Ils sont au prix de 44 €, mais pas toutes les tailles, alors dépêchez-vous et ne manquez pas les pulls uniques de votre équipe préférée. Si la magie des pulls de Noël ne vous retient pas, que l’acrylique est une matière qui gratte ou que vous ne supportez pas les manches, la NBA a autre chose à vous proposer.

Les maillots NBA city édition

Ils sont un peu plus chers que les pulls de Noël, entre 94 et 119 euros, mais les maillots City Edition offrent une personnalisation unique pour la ville où est basée l’équipe NBA. L’identité graphique et historique de chaque équipe se retrouve sur la tunique proposée. Par exemple, les sobres blancs et gris de l’Oklahoma City Thunder, qui correspondaient à la jeune équipe de la ville, ont accueilli les Seattle SuperSonics en 2008. Ou le superbe bleu marine des New Jersey Nets qui rend hommage aux vêtements des joueurs. Dans les années 90, les Chicago Bulls avaient un rouge vif avec le premier maillot porté par Michel Jordan, les Lakers avaient une version rétro violette, les Atlanta Hawks avaient un autre éclat de jaune, et même les Portland Trail Blazers avaient un maillot noir. « Rip City », 1970-1971, la première année de l’équipe dans l’Oregon, lors d’un match épique contre les Lakers, les commentateurs ont lancé deux mots d’excitation et d’excitation. Le surnom perdure et « Rip City » est à peu près la marque de fabrique là-bas. Parmi les 30 équipes qui composent la NBA, les options sont larges. Le choix t’appartient. L’avantage est que vous pouvez porter ces maillots sur ou en dehors du terrain.